Trucs et astuces pour réaliser les meilleures vidéos possibles avec un simple smartphone

Aujourd’hui, il est possible de réaliser de très belles vidéos uniquement grâce à votre smartphone. En revanche, de nombreuses erreurs de débutants font que celles-ci ne sont pas au maximum de leur potentiel. Dans cet article, nous vous donnons les clés pour pallier aux erreurs les plus fréquentes et augmenter votre savoir-faire de vidéaste !

1) Porter des petits motifs et des lunettes

Il existe des astuces pour rendre vos vidéos plus agréables. En effet, parfois, des choses qui nous semblent tout à fait normales rendent très mal en vidéo. C’est le cas de votre chemise à rayures préférée ou de vos lunettes !

  • Les rayures et les petits motifs passent très mal à l’écran. Ils faussent le rendu et pourraient presque faire mal aux yeux ! On mise alors sur un vêtement uni et coloré sans créer pour autant un contraste trop important avec la couleur de la peau (ce qui pourrait altérer la luminosité de la vidéo).
  • Quand on filme une personne à lunettes, on fait attention aux reflets ! Si c’est possible, retirez-les. Si non, positionnez-vous de sorte à ce que la lumière ne se reflète pas dans les verres, et testez différents angles de vues !

2) Négliger le son de la vidéo

Ce qui est aussi important que l’image dans la vidéo, c’est le son ! Son rôle est primordial puisqu’il permet d’immerger la personne dans l’univers de la vidéo. Lorsque l’on filme avec un smartphone, le son est capté par le micro intégré à l’appareil. Celui-ci n’est pas de la meilleur des qualités mais il fait très bien l’affaire à condition de respecter quelques consignes : pour une interview par exemple, oubliez la salle vide où vous allez récupérer tout l’écho de la pièce. Oubliez également de filmer en extérieur quand il y a beaucoup de vent ou de bruits de moteurs ! Optez pour une salle calme, sans bruit parasite (imprimantes, machines à café, portes…). Une bande sonore ratée est très difficile à rattraper.

3) Ajouter une musique inadaptée voire, pire, de pas mettre de musique du tout

Bien choisir la bande musicale est important. Une vidéo nécessite une musique qui corresponde à l’image de l’entreprise et du sujet traité (plus ou moins dynamique, plus ou moins classique en fonction du sujet abordé)… Par ailleurs, ne mettez pas la musique trop fort sur la voix de l’interviewé. A titre d’exemple, l’application Kannelle vous propose d’utiliser de nombreuses musiques disponibles classées par ambiances puis d’ajuster le volume musical en fonction du volume de la bande originale de la vidéo.

4) Négliger le cadre de votre vidéo

Endroit lumineux et spacieux pour filmer une interview

Le cadrage donne le ton et l’ambiance d’une vidéo. Un erreur courante est de se focaliser uniquement sur votre interviewé et d’oublier les horribles détails en arrière plan (poubelles, portes de secours, passants qui vous observent du coin de l’oeil…). Soyez vigilants. Positionnez-vous dans un endroit cosy, agréable, en privilégiant les fonds épurés et sobres. Pour une vidéo de type interview, il est essentiel que la personne en question occupe la plus grande partie du cadre pour être au centre de l’attention.

5) Ne pas avoir préparé de discours clairs

Préparer à l'avance son scénario vidéo

Au sein d’interviews, votre discours doit être fluide et percutant. Rien de pire que d’écouter quelqu’un parler entre deux « euh » ou deux temps d’hésitation. Réfléchissez à ce que vous voulez dire à l’avance et préparez votre texte. Les phrases trop longues perdent l’interlocuteur à cause d’un surplus d’informations. Soyez clairs, directs et concis. Et si au moment de l’enregistrement l’interviewé fait des phrases à rallonge, coupez-le et faites-le reformuler vers quelque chose de plus percutant.

6) Filmer à contre-jour

Personne à contre-jour

Pas toujours besoin de projecteurs pour réaliser une vidéo avec une bonne luminosité. On se place dans un endroit stratégique, face à une source de lumière : le regard vers une fenêtre par exemple. Privilégiez la lumière du jour si possible en essayant de toujours avoir le visage entièrement exposé. Si vous voyez que la luminosité n’est pas suffisante ou que vous filmez en contre-jour, arrêtez tout et filmez à nouveau dans de meilleurs conditions. Même avec de bonnes techniques de post-traitement, les couleurs risquent d’être alterées ou certains pixels perdus.

7) Filmer de manière instable

Regarder une vidéo qui a la tremblote est une chose extrêmement désagréable. Or, déplacer son smartphone de manière fluide (ou fixe) n’est pas toujours aisé : le corps humain n’est pas une machine qui garantit de parfaits travellings ou une immobilité totale. Dans le cas de plans fixes, tâchez donc de prendre des points de repères à l’écran ou posez l’appareil sur un support stable (table, meuble ou trépied). Dans le cas de plans en mouvement, évitez les travellings rapides (la largeur du champ de vision de la caméra est moindre que celle de l’oeil humain) ou ayez recours à un stabilisateur motorisé. Au sein de l’application Kannelle, un algorythme stabilise en temps réel vos prises d’images et nous travaillons à son amélioration continue pour vous dispenser, à terme, de ces précautions.

8) Garder toujours le même plan

Pour rendre une vidéo plus agréable à visionner, surprenez l’oeil de votre audience en changeant fréquemment les plans. Utilisez différents angles de vues pour éviter l’ennui. Ainsi, vous pouvez alterner plan large, plan serré, gros plan, angle à 45° à droite, angle à 45° à gauche, etc., le tout en veillant toujours à ce que la personne interviewée n’ait pas son visage ou le haut de sa tête découpée (sauf si c’est l’effet recherché).

9) Ne pas illustrer vos propos

Des propos illustrés sont plus simples à comprendre et plus dynamiques à écouter. Pour cela, incrustez sur vos vidéos d’explication d’autres médias (photos ou vidéos) tout en maintenant la voix-off de l’interviewé ! Avec l’application Kannelle, vous pouvez ainsi incruster en 1 clic des photos et vidéos qui se trouvent dans votre galerie. Vous permettez ainsi à votre audience de voyager avec vous, tout au long de vos vidéos.

10) Fuir l’objectif du regard

Personnes qui se regardent dans les yeux

Enfin, n’oubliez pas de vous adresser à notre interlocuteur, qui sera derrière son écran. En effet, il est très destabilisant qu’une personne s’adresse à nous sans nous regarder dans les yeux. Pour cela, fixez régulièrement l’objectif pendant vos interviews. Alternativement, si la caméra joue le rôle « d’observateur en immersion » et que personne ne regarde l’objectif, maintenez cette règle entre toutes les personnes filmées !

11) Filmer des écrans ou des lumières « qui clignottent »

Pour finir, filmer des écrans ou d’autres sources lumineuses peut être très trompeur. Au moment ou l’on filme tout semble à peu prêt normal, mais au moment de visionner la vidéo, on se rend compte qu’en réalité cela clignote. Cela s’explique car les sources lumineuses émettent des signaux avec une certaine fréquence (i.e. un certaine nombre de fois par seconde). Or, notre caméra enregistre aussi des images avec une autre fréquence qui lui est propre. Si ces deux fréquences ne sont pas des multiples, on observe ce phénomène de clignottement. Si vous avez ce problème, modifier le nombre d’images par seconde enregistrées par votre caméra de téléphone (Paramètres > Caméra > Paramètres vidéos).

À vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *